Marché aux truffes de Lalbenque

En se promenant dans le Quercy de décembre à la mi-mars, il n’est pas rare d’apercevoir, un homme ou une femme accompagné d’un chien, plus rarement d’un cochon, creuser la terre aux pieds des arbres. Des arbres rabougris au tronc noueux, comme malades. C’est d’un très beau mal dont ils semblent souffrir puisque la truffe noire, Tuber melanosporum, pousse à leurs pieds. Ni minéral, ni végétal, ni animal jusqu’au 20e siècle où elle fut reconnue comme un champignon à la suite de la découverte de ses spores, la truffe a longtemps défié l’entendement en échappant à toute tentative de classification. Elle est le fruit d’un champignon souterrain qui vit en association avec un arbre truffier, un chêne la plupart du temps mais également un noisetier ou un tilleul. A partir du 1er mardi de décembre, la truffe est vendue sur le marché de Lalbenque. On vous y emmène dans cette vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *