Voiron pour horizon

Il fut un temps, lointain certes, quand découvrir Paris, c’était découvrir aussi ses belles boutiques : les maisons de luxe comme le sellier Hermès, le maroquinier-malletier Louis Vuitton, le pâtissier Ladurée, plus récemment le cuisinier Joël Robuchon… Aujourd’hui toutes ces marques ont fait des petits dans le monde entier et à peine sorti de l’avion à Tokyo, Los Angeles, Milan… on les retrouve mettant tellement à mal l’idée du luxe et la part de rêve qu’elles véhiculaient

Ca et là, il reste cependant quelques maisons qui ont su préserver leur unicité. La chocolaterie Bonnat en est une. Il n’y a pas de meilleur chocolat que le sien. J’ai goûté ceux d’Alain Ducasse et de Pierre Hermé hier, définitivement non, ils ne font pas le poids. Il y a dans les chocolats Bonnat à la fois une profondeur de goût, une densité, un fondant et une texture lisse. C’est un équilibre parfait. Seulement voilà, excepté les tablettes, leurs produits ne peuvent se déguster que dans leur seule et unique boutique à Voiron (Isère). Je gage fort que dans les prochaines décennies, les maisons de luxe françaises seront ces enseignes qui ne se sont pas multipliées comme des petits pains. Parmi elles, il y a aussi celle des sœurs Macarons à Nancy. Leurs macarons sont exceptionnels mais pour y goûter, il faut se rendre à Nancy. Le luxe sera probablement demain cette forme d’intimité, cette rareté préservée. En attendant, c’est décidé, ce week-end, je m’évade à Voiron, mon nouvel horizon.

 

 

Ma préférée – La tablette bleue claire : le chocolat est confectionné avec des fèves provenant d’une plantation tenue des Japonais installés au Brésil. Ce chocolat, appelé Kaori, a été créé en 2015. Il fait partie des Grands Crus d’exception comme toutes les tablettes colorées.

Pour tous les jours – Les tablettes blanches sont les Grands Crus historiques de la maison Bonnat. Stéphane Bonnat m’a confié un jour en interview que la maison travaillait avec certaines plantations depuis plus d’un siècle! J’aime particulièrement Chuao, un terroir mythique au Venezuela.

 

Pour réaliser des desserts en chocolat, Bonnat propose des chocolats de cuisson moins gras et plus adaptés à la cuisine.

 

A l’approche des fêtes, on mise tout sur le chocolat Bonnat car pour le chocolat comme pour tout les reste c’est meilleur quand c’est bon.

 

Chocolaterie Bonnat, 8 Cours Senozan, 38500 Voiron.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *