Plus qu’un charcutier, qu’une épicerie fine, Lastre sans apostrophe – le nom, c’est déjà un programme – est un lieu unique. « On voulait une maison qui nous ressemble et que les gens viennent chez nous », explique Marion qui a un sens du beau hors-du-commun. La minuscule boutique regorge de plaisirs : bien sûr, le choix de pâtés en croûte – dont certains sont aux légumes, d’autres au poisson comme on les faisait autrefois -, mais encore les palmiers feuilletés, les tartes fines aux fruits, la fougasse de Saint-Mamert-du-Gard, que Yohan mangeait le matin au petit-déjeuner… Il y beaucoup à découvrir. C’est une pépite.

Lastre Sans Apostrophe

188 Rue de Grenelle
75007 Paris

J'ai été baptisée chez Alain Chapel. Oh la classe !